Agrandir Diminuer Imprimer la page  
 

Évaluation des coordinations territoriales

C’est dans un contexte d’affirmation de l’importance des regroupements d’établissements et des stratégies qu’ils portent, associé à celui du développement de l’autonomie et de la responsabilité des établissements, que le Hcéres conçoit un dispositif qui prend en compte les interdépendances des différentes entités constitutives de la stratégie de coordination territoriale et la nécessité d’en articuler les évaluations.

Sous la coordination opérée par le département d’évaluation des coordinations territoriales, le Hcéres se fixe comme objectif de réaliser une évaluation synthétique et cohérente des coordinations territoriales et de ses entités soumises à évaluation :

  • en analysant la mise en œuvre de la stratégie de l’établissement porteur de la coordination territoriale et son articulation avec la mise en œuvre des stratégies spécifiques à chacun des établissements entrant dans la coordination territoriale ;
  • en s’assurant de l’exhaustivité et du continuum de l’ensemble des évaluations (coordination territoriale, établissements, formation, recherche) ;
  • en limitant les recouvrements des périmètres d’analyse de ces différentes évaluations, avec le souci d’éviter des sollicitations redondantes des établissements ;
  • en apportant une plus-value à la conduite stratégique d’un site et de ses entités par la production d’une synthèse finale d’évaluation intégrée de la coordination territoriale, et de différents rapports d’évaluation concernant toutes les entités examinées, chacun de ces rapports étant assorti de recommandations visant à contribuer aux processus d’amélioration continue.

Les processus d’évaluation des coordinations territoriales et de ses entités sont coordonnés dans leur conception et leur mise en œuvre dans le cadre d’une évaluation intégrée, procédant selon une dynamique en « V » :

  • l’évaluation de la stratégie de la coordination territoriale est réalisée en amont des évaluations des établissements qui composent le périmètre du site considéré, et ses résultats guident pour partie ces évaluations institutionnelles (démarche « descendante »). Les activités des entités évaluées du site (établissements, écoles doctorales, formations, unités de recherche, ..) sont analysées, pour partie, au regard des objectifs poursuivis par la coordination territoriale tels qu’ils sont analysés dans son rapport d’auto-évaluation ; par ailleurs, les projets des entités du site sont analysés, pour partie, au regard des axes stratégiques définis par la coordination territoriale pour le prochain contrat ;
  • les évaluations menées au niveau des activités et résultats observés dans les unités de recherche, les écoles doctorales et formations, sont progressivement consolidées au niveau du site dans des synthèses de site (démarche « ascendante »), et ces synthèses sont à leur tour intégrées pour donner lieu à un document de synthèse finale, mettant en relief les lignes de force du site et contribuant à en améliorer la qualité du pilotage.

Les documents listés ci-après fournissent des informations plus détaillées pour accompagner le site dans sa démarche d'auto-évaluation.

Document à consulter :

Documents à déposer sur la plateforme d'échanges PELICAN :