Des jalons fondateurs

Les grands principes de l’intégrité scientifique ont été énoncés en 2007 lors d’un colloque organisé par l’OCDE, et en 2010 dans la déclaration de Singapour sur l’intégrité en recherche.

Une harmonisation au plan européen

Afin d’harmoniser les politiques européennes sur l’intégrité scientifique, All European Academies (ALLEA) a publié en 2011, et révisé en 2017, un code de conduite européen pour l’intégrité en recherche. Le Conseil de l’Union Européenne a formulé en 2015 une série de conclusions soulignant l’importance de l’intégrité de la recherche.

Le réseau ENRIO (European Network of Research Integrity Officers), créé en 2007, regroupe des référents à l’intégrité scientifique de 30 organisations membres, issues de 23 états européens ; l’OFIS en est membre pour la France, à côté de représentants de l’Inserm, du Cirad et du CNRS.

Une mise en œuvre au plan national

  • 2010 : En France, le rapport Alix pose les bases d’une réflexion collective sur l’intégrité scientifique.
  • Janvier 2015 : huit opérateurs de recherche (Cirad, CNRS, Inra, Inria, Inserm, Institut Curie, IRD ainsi que la Conférence des Présidents d’Universités, qui représente tout le monde universitaire) ont signé la première Charte nationale de déontologie des métiers de la recherche. Ils s’engagent ainsi à respecter et faire respecter les principes d’intégrité et de rigueur inhérents à la mission de recherche.
  • Juin 2016 : Pierre Corvol remet au secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche un rapport sur la mise en œuvre de la Charte nationale de déontologie des métiers de la recherche,
  • Mars 2017 : le secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche  demande  aux opérateurs de recherche français de procéder à une série de mesures concrètes, aujourd’hui effectives pour la plupart. Il lance l’Office Français de l’Intégrité Scientifique (OFIS) pour stimuler la bonne application des règles de l’intégrité scientifique en France.
  • Octobre 2017 : L’OFIS est installé sous la forme d’un département du Hcéres, et se voit confier trois missions d’expertise, d’observatoire et d’animation.

> Consulter la liste des signataires des chartes et des référents intégrité scientifique  

{lien interne vers la page listant les signataires et les référents} 
> Consulter la bibliographie  
{lien interne vers la page Bibliographie} 

Contact

Office français de l’intégrité scientifique

2 rue Albert Einstein
75013 Paris

Logo du Hcéres