L’évaluation intégrée

Tous les départements du Hcéres apportent leur expertise à l’évaluation des coordinations territoriales, dans une approche complète des enjeux stratégiques et de la synergie des établissements et des entités.

Un processus qui implique différents départements du Hcéres

Le processus d’évaluation intégrée implique les 4 départements d’évaluation du Hcéres et l’OST. Sous la coordination opérée par le DECT, le Hcéres réalise une évaluation intégrée de la coordination territoriale (ou regroupement d’établissements) et de ses différentes entités soumises à évaluation. 
 

  • Analyse de la stratégie de l’établissement porteur de la coordination territoriale et de son articulation avec les  stratégies spécifiques à chacun des établissements entrant dans la coordination territoriale ; 
  • Appréciation de l’exhaustivité et du continuum de l’ensemble des évaluations (coordination territoriale, établissements, formation, recherche) ;  
  • Production d’une synthèse finale d’évaluation intégrée de la coordination territoriale : celle-ci met en regard les analyses institutionnelles et les éléments évaluatifs émanant de la synthèse des évaluations des entités de recherche et de la synthèse des évaluations des formations et écoles doctorales du site.

Un processus en deux temps

Une première phase d’évaluation est suivie d’une phase de production de synthèses au niveau du site.  

Phase d’évaluation

L’évaluation de la coordination territoriale s’effectue en premier lieu pour apprécier la stratégie collective. Les établissements sont ensuite rencontrés pour évaluer les contributions de chacun à la politique commune et comment chacun articule sa propre stratégie avec celle du regroupement. L’évaluation de la recherche et celle des formations se font en parallèle. Ces niveaux d’évaluation (formation/recherche/institutions) fonctionnent dans un premier temps de façon plutôt déconnectée les uns des autres.

Phase de production de synthèses de site

Les évaluations menées au niveau des activités et résultats observés dans les entités de recherche, les écoles doctorales et formations, sont progressivement consolidées au niveau de la coordination territoriale dans des synthèses (relatives aux entités de recherche d’une part, aux formations et écoles doctorales d’autre part).  
Ces synthèses sont à leur tour intégrées pour donner lieu à une synthèse finale d’évaluation intégrée, mettant en relief les lignes de force du regroupement d’établissements, les cohérences et incohérences de ses différentes évaluations. Elles dégagent les grands enjeux de son développement futur.

Un bilan d’évaluation intégrée pour chaque coordination territoriale

L’évaluation de chaque coordination territoriale s’achève par la réalisation d’un bilan d’évaluation intégrée, réunissant : 

  • la synthèse finale d’évaluation intégrée,  
  • la synthèse d’évaluation des formations et écoles doctorales  
  • la synthèse d’évaluation des entités de recherche.

Les annexes jointes à ce document présentent notamment la méthodologie utilisée par le Hcéres pour évaluer la coordination territoriale et les chiffres-clés la concernant.