Principes et méthodologie

Dans le contexte de l’autonomie et de la responsabilité de chaque établissement, l’évaluation institutionnelle organisée par le Hcéres porte les enjeux suivants :  

  • un périmètre de l’évaluation qui couvre toutes les activités de l’établissement (partenariats, recherche, valorisation, formation, parcours étudiant, internationalisation….) ;
  • une analyse des modes d’élaboration de la stratégie de l’établissement et de sa mise en œuvre opérationnelle ;
  • une analyse des mécanismes de gouvernance de l’établissement et de sa capacité à maîtriser le pilotage de ses activités, en lien avec sa stratégie et en appui sur une politique identifiée de la qualité ;
  • une analyse de la capacité de l’établissement à suivre et qualifier sa trajectoire au cours de la période de référence (la période soumise à l’évaluation, voir infra) dans ses différentes activités et à en déduire ses forces et faiblesses ;
  • une analyse de la cohérence globale des politiques d’établissement dans les différentes activités, respectant ses choix stratégiques.

L’évaluation doit permettre de se prononcer sur la capacité de l’établissement à se connaître, à fixer et suivre ses objectifs et à mettre en œuvre des actions d’amélioration.

L’évaluation est assurée par un comité d’experts, en collégialité, et dans le respect de la charte d’évaluation du Hcéres. Ces experts sont des pairs, qui ont une expérience de la gouvernance et du pilotage institutionnel. Tous les rapports d’évaluation sont accessibles au public : ils permettent aux tutelles, aux partenaires d’un établissement (collectivités territoriales, partenaires du monde socio-économique…) ou aux usagers de disposer d’informations sur les établissements suivant un plan identique pour tous les établissements.

L’évaluation des établissements peut être réalisée selon des procédures adaptées (comité d’experts réduit, visites allégées, etc.) en fonction des spécificités des établissements, notamment en termes de missions et de champ d’activité. Si la méthodologie est adaptée,  le cadre défini par le référentiel établissement Hcéres reste commun à toutes les évaluations d’établissement.

Le département d’évaluation des établissements (DEE) expérimente des adaptations méthodologiques de type « coordonnée » ou « conjointe », en partenariat interne ou externe au Hcéres. Ainsi, les évaluations des écoles d’architectures (ENSA) sont effectuées de manière conjointe avec le département d’évaluation des formations du Hcéres et certains organismes peuvent être évalués de manière coordonnée avec le  département d’évaluation de la recherche. Enfin, les évaluations de certaines écoles d’ingénieurs sont réalisées en coordination avec la CTI.