Témoignage de Pr Isabelle Pouliquen

Responsable de la Cellule Urbanisation des SI Sous-Direction Systèmes d’Information et Études Statistiques
"Le Hcéres […] intègre les données d’évaluation dans cette vision globale des SI et permettra ainsi au processus d’évaluation de participer pleinement à cette boucle vertueuse de conception, réalisation, mesure, et amélioration."

Publié le

Isabelle Pouliquen

L’interopérabilité et l’urbanisation des systèmes d’information des opérateurs de l’enseignement supérieur et de la recherche impactent la réussite de nos politiques à chacun des niveaux (organismes de recherche, établissements d’enseignement supérieur, agences, tutelles, ...), depuis leur conception stratégique jusqu’à leur évaluation, conditionnant souvent leur réalisation, leur efficacité, voire leur efficience. 

A ce titre, les acteurs de l’ESR collaborent depuis plusieurs années pour permettre cette interopérabilité, faciliter les échanges et la consolidation des données dans le paysage complexe d’un système d’information foisonnant et construit au fil du temps par des acteurs autonomes. 

Portés par une gouvernance stratégique au travers de comités d’orientation et de coordination du numérique (Codornum et Cocoor), orientés par un comité de pilotage (copil SI ESR), les acteurs s’efforcent de mettre en place les bases de SI agiles, interopérables, communicants au-delà de leurs frontières organisationnelles. 

Ont ainsi vu le jour des cadres de cohérence des SI par domaine (Formation, Scolarité, Vie Etudiante, Recherche, bientôt Immobilier, …) qui assurent une compréhension commune des processus mis en oeuvre, mais aussi le partage des concepts, vocabulaires, langages. 

Des solutions de SI partagées, nationales émergent sur ces bases pour simplifier les activités quotidiennes des acteurs de l’ESR, rendre plus lisibles, plus visibles leurs actions et résultats et donc permettre à tous niveaux un pilotage éclairé par une vision fiable des intrants et des résultats ; Ainsi le projet SI labo qui incarne cette ambition au niveau de l’ensemble des laboratoires de recherche. 

Le Hcéres s’est impliqué et s’implique activement dans ces travaux d’harmonisation et de convergence pilotés à l’échelon national, intègre les données d’évaluation dans cette vision globale des SI et permettra ainsi au processus d’évaluation de participer pleinement à cette boucle vertueuse de conception, réalisation, mesure, et amélioration.