Une organisation par métier

Pour garantir la qualité de ses travaux, le Hcéres appuie son organisation sur un collège de 30 membres français et étrangers qui fixe le cadre général de son action. Huit départements « métier » et le secrétariat général œuvrent à l’orchestration des campagnes d’évaluation, animent les missions et créent l’appui fonctionnel à l’organisation.  

Chaque année, 3500 experts sont mobilisés pour conduire les évaluations, avec le soutien des conseillers/chargés de mission scientifiques et des personnels administratifs. 

Le Hcéres est administré par un collège composé à parité de 30 membres, dont le président. Le collège arrête le programme annuel d'activités et définit les mesures propres à garantir la qualité, la transparence et la publicité des procédures mises en œuvre par le Haut Conseil. À ses côtés, siègent le Conseil d’orientation scientifique de l’OST et le Conseil français de l’intégrité scientifique.  

La particularité de l’évaluation organisée par le Hcéres est de constituer pour chaque évaluation un comité ad hoc, en fonction de la nature spécifique de l’entité évaluée.  

Le comité associe des pairs (chercheurs et enseignants-chercheurs) et des experts issus d’autres horizons (étudiants, professionnels issus du secteur privé ou public, ...).  

Chaque année, le Hcéres fait appel en moyenne à 3500 experts français et étrangers pour conduire les évaluations. Ils sont choisis, au sein d’une liste d’experts expérimentés et de nouveaux candidats, en fonction des caractéristiques de l’entité évaluée et des profils recherchés pour constituer le comité.  

La méthodologie d’évaluation déployée par le Hcéres est éprouvée. Elle s’appuie sur l’encadrement du processus d’évaluation par des conseillers/chargés de mission scientifiques, spécialistes de la discipline considérée, et sur le travail des comités d’experts fondé sur la collégialité. Ce savoir-faire est complété par celui de : 

À travers son plan stratégique, le Hcéres s’est doté d’une feuille de route à l’horizon 2020, qui fixe sa propre ligne d’assurance qualité, ses objectifs et indicateurs de progression et les moyens à déployer. 

Le Hcéres fonde également sa démarche qualité sur les standards adoptés dans l’espace européen de l’enseignement supérieur (European Standards and Guidelines - ESG). En 2017, sa reconnaissance par les instances européennes (ENQA, EQAR) apparaît comme un gage de confiance pour les différents publics concernés. Elle conclut un processus reposant sur : 

  • une autoévaluation questionnant le fonctionnement du Haut Conseil et ses pratiques pour construire des pistes de développement ; 
  • une évaluation externe conduite par un comité d’experts internationaux au regard des ESG.