FAQ

Vous souhaitez plus de précisions et nous contacter ? Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact.

Les recommandations ne sont pas des prescriptions. Les établissements sont libres de leur appréciation et de leur mise en œuvre. En revanche, le comité a toute légitimité à s’interroger sur les réponses données par l’établissement. Mais en aucun cas il ne s’agit de vérification par le comité..

Vous souhaitez plus de précisions et nous contacter ? Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact.
  • Les standards européens préconisent que les différents personnels et les étudiants de l’établissement soient associés au processus d’autoévaluation y compris à la phase de production du rapport d’autoévaluation. 
  • Cette mobilisation peut prendre différentes formes (groupes de travail, entretiens, enquêtes..) et concerner les différentes facettes de l’évaluation (gouvernance, pilotage, activités de formation et recherche). Les pratiques internationales font souvent appel à un comité de pilotage du processus d’autoévaluation intégrant les différentes catégories d’acteurs de l’établissement.
Vous souhaitez plus de précisions et nous contacter ? Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact.
  • Tout au long du processus les experts sont susceptibles de demander à l’établissement des documents complémentaires au dossier par l’intermédiaire des correspondants du Hcéres. Pendant la visite, les interlocuteurs rencontrés par les experts peuvent également leur transmettre tout document utile ainsi que les mettre à disposition des experts sur un site intranet de l’établissement dédié pendant l’évaluation. À ce titre, les experts sont soumis à des règles de stricte confidentialité et de secret professionnel.
  • L’établissement doit veiller à ce que ces différents documents soient systématiquement transmis au chargé de projet de l’équipe référente du Hcéres afin de garantir la cohérence de la base de données associée à l’évaluation.
     
Vous souhaitez plus de précisions et nous contacter ? Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact.

Non. L’évaluation menée par le Hcéres donne lieu à la production d’un rapport à partir des contributions écrites des experts. Le rapport est la seule forme de restitution.

Vous souhaitez plus de précisions et nous contacter ? Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact.
  • Les écoles d’architecture bénéficient d’une procédure conjointe au sein du Hcéres entre le département d’évaluation des établissements et le département d’évaluation des formations. 
  • Les écoles d’ingénieurs bénéficient également, dans le cadre du partenariat entre le Hcéres et la Cti d’une procédure coordonnée entre les deux institutions, afin d’aboutir à une meilleure articulation des évaluations et à une simplification du dossier déposé par les écoles d’ingénieurs. Un dossier unique d’auto-évaluation permettant de répondre aux attendus exprimés dans chacun des référentiels d’évaluation externe des deux institutions est attendu et le moment de la visite est également coordonné.
Vous souhaitez plus de précisions et nous contacter ? Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact.

Le référentiel d’évaluation des établissements est identique pour chaque institution évaluée. En fonction de la taille et des missions de l’établissement, une adaptation de l’organisation est effectuée au cas par cas (nombre d’experts, durée de la visite...).

Vous souhaitez plus de précisions et nous contacter ? Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact.

Le comité d’expert est constitué d’experts français et internationaux. Cependant, afin de faciliter le travail des experts et pour répondre aux exigences législatives, il est demandé aux établissements et aux coordinations territoriales de déposer un dossier et des documents en français. Certains documents, notamment dans le cadre de l’évaluation des organismes de recherche, peuvent cependant être transmis en anglais avec un résumé en français.

Vous souhaitez plus de précisions et nous contacter ? Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact.

Les établissements sont libres de présenter les documents soumis à l’évaluation du Hcéres. Il est conseillé aux établissements de présenter ces documents aux conseils centraux et de les diffuser au sein de l’établissement. Ce processus de validation et de diffusion interne du rapport d’autoévaluation doit être décrit dans la présentation de la méthodologie utilisée pour l’auto-évaluation (cf. document méthodologique "repères pour l’autoévaluation").

Vous souhaitez plus de précisions et nous contacter ? Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact.

Le référentiel n’est formellement pas prescriptif pour les établissements mais il est fortement conseillé de respecter son organisation en grands domaines (cf. document méthodologique "repères pour l’autoévaluation"). Cette approche facilite en effet le travail du comité d’évaluation qui doit réaliser une analyse du rapport d’auto-évaluation en examinant globalement les références de chaque domaine du référentiel. Par contre, l’organisation interne de chaque domaine est libre. Une réponse individuelle à chaque référence et critère n’est pas exigée et l’établissement peut choisir de répondre selon un plan différent à l’ensemble des attendus d’un domaine.

Vous souhaitez plus de précisions et nous contacter ? Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact.